fbpx
Sélectionner une page
Peut-être avez-vous répondu au questionnaire de Pinterest pour connaître votre score ÉNERGIE/FATIGUE ou peut-être pas? Quoiqu’il en soit, si vous êtes là c’est que ce problème vous préoccupe pour vous même ou l’un des vôtres.
 
En fonction du total obtenu, vous pourrez utiliser la Led-Thérapie seule en solution ANTI-ÂGE pour garder la forme et retarder le développement des rides et ridules. Dans ce cas notre modèle BIOLEDMAX-300 est idéal: compact et puissant il pénètre votre peau en profondeur et peut être utilisé sur toutes les parties de votre corps.
 
Si votre score dépasse 10, la Méthode ANTI-FATIGUE devrait être envisagée. Vous utiliserez avec satisfaction ce même modèle, mais dans le cadre d’une méthode complète ultra puissante qui tient compte de l’ensemble des découvertes récentes faites dans le domaine de la santé: méthode développée par un groupe de médecins et thérapeutes américains spécialistes de la fatigue.
 
Plus de 200.000 personnes en ont obtenu d’excellents résultats et les témoignages sont parfois émouvants. Si vous parlez l’anglais, et que vous rencontrez ce type de problème, je ne saurais trop vous la recommander: de loin ce que j’ai pu voir de mieux sur ce marché.
 
Je vais aussi profiter de cet article pour tenter de répondre le plus simplement possible à deux questions qui reviennent régulièrement depuis quelques semaines:
  • Où et comment les trois découvertes capitales dont je parle en pages 4 et 5 de mon GUIDE Gratuit interviennent-elles dans le processus? et
  • Qu’est-ce qu’un architecte à la retraite a à voir avec la led-thérapie?
1/ Réponse au questionnaire: Obtenez Votre Score ÉNERGIE/FATIGUE
 
Les recherches effectuées par le High-Performance Institute aux États-Unis ont révélé que des scores de 10 et plus au total de ces 3 questions correspondent à:
  • un désir limité à vouloir relever des défis (apathique et sans ambition),
  • un sentiment de manque d’efficacité,
  • un manque de confiance face à l’adversité,
  • un manque de confiance à diriger les autres,
  • de mauvaises habitudes en matière de soins personnels,
  • et plus important encore à un manque de joie de vivre.
En gros, lorsque votre énergie et vos fonctions cérébrales sont mauvaises, toute votre vie vous souffrirez d’un manque de motivation, de problèmes de santé et même d’un sentiment de manque de bonheur en général.
 
2/ Comment les 3 découvertes capitales citées dans mon GUIDE sur la Led-Thérapie interviennent-ils dans le processus?
 
Je vais remonter le temps quelque peu pour vous expliquer comment j’ai découvert la led-thérapie. En 2005, en voulant éviter à un appareil coûteux de se fracasser sur le sol de mon usine, j’ai voulu bloquer sa chute avec ma jambe. L’appareil en question, était sur roulettes et pesait dans les 75 kg.
 
La casse a été évitée de justesse, mais ma cuisse a été lacérée: urgence, puis traitement médical, infection, etc… J’étais alors au Canada, et les médecins canadiens ne prescrivent en général un antibiotique qu’à partir du moment où vous avez un premier pied dans la tombe;)
 
Bref, les choses traînaient en longueur, ne se réglaient pas, si bien que ce médecin m’a envoyé chez un de ses collègues dermato qui venait de s’équiper avec un tout nouvel appareil: trois petits panneaux lumineux sur roulettes, qu’il pouvait placer comme bon lui semblait. Allumés, ils projetaient une forte lumière rouge.
 
J’ai fait une autre tentative pour me faire prescrire un antibiotique, mais… Si je voulais prendre quelque chose, en plus des médicaments prescrits par son collègue, ce médecin me conseillait un complément alimentaire multi-vitamines. En bon français, habitué à prendre des antibiotiques au premier éternuement, vous comprendrez que j’étais plutôt sceptique: des multivitamines et de la lumière rouge… et rien d’autre.
 
Pour moi, nous étions plus proche d’une pratique vaudou que de la médecine à laquelle j’étais habitué. Tous les matins, avant de rejoindre mon équipe, je passais par son cabinet où on m’installait sous cette lumière pendant 10 à 15 minutes… et il ne se passait rien…. d’apparent.
 
Je ne rencontrais que son infirmière, mais un matin alors que son rendez-vous ne s’était pas présenté, il est venu me voir. Et il m’a expliqué… J’avais appris jadis que le corps humain était composé de milliards de cellules juxtaposées… qu’une cellule était composée d’une membrane qui contenait un noyau avec notre ADN, des mitochondries qui procuraient l’énergie nécessaire à son fonctionnement et de tout un tas d’autres choses indispensables dont j’avais oublié les noms.
 
Pour m’expliquer le processus il a comparé la cellule humaine à mon portable posé à côté de moi (au Canada, un tél portable est appelé tél cellulaire). La membrane c’était la coque; le noyau (unique pour chacun), la carte Pin, tout un tas de choses destinées à capter les ondes, les transformer en paroles compréhensibles par nos oreilles, et d’une BATTERIE: les MITOCHONDRIES de nos cellules.
 
Pour fonctionner, la batterie doit être rechargée régulièrement, et à chaque recharge, elle perd un peu de son efficacité. À un moment il faut la remplacer. Pour nos cellules, c’est la même chose: nos mitochondries doivent être rechargées régulièrement, et elles finissent par ne plus fonctionner.
 
À 20 ans, vers la fin de notre croissance, nous avons un maximum de mitochondries en fonction: ce qui nous donne un maximum d’énergie. À 40 ans, nous en avons perdu 50%. Nos cellules continuent à se régénérer plus ou moins vite selon l’organe dont elles font partie (quelques semaines pour la peau, jusqu’à 10 ou 15 ans pour les os), mais notre énergie diminue peu à peu.
 
À 70 ans, nous avons perdu un autre 50% de celles qui nous restait: notre énergie a diminué d’autant. Nos cellules produisent essentiellement du collagène et de l’élastine. Lorsqu’elles ralentissent leur activité, rides et ridules apparaissent et le processus de vieillissement s’accélère.
 
Évolution du nombre de Mitochondries à travers les Âges

Évolution du nombre de Mitochondries à travers les Âges

 
Pour conclure mon histoire, après 2 semaines de ce traitement, l’infection avait disparu et après la troisième semaine, il était clair que la guérison était enfin en bonne voie. Tout le monde était satisfait.
 
PHOTOMODULATION : l’appareil utilisé fonctionnait sur le principe de la photomodulation (nom scientifique de la led-thérapie). Il était équipé de diodes électroluminescentes (LEDs) qui contrairement au laser, ne brûlent pas et ne produisent aucun effet secondaire. La lumière rouge et proche infrarouge de longueurs d’onde bien précises, pénètrent la peau en profondeur pour apporter de l’énergie immédiate aux mitochondries. La cellule reprend ses fonctions et se remet à produire naturellement collagène et élastine.
 
Dans le cadre du processus ANTI-FATIGUE, la led-thérapie est indispensable pour son apport en énergie, mais pas suffisante face aux multiples problèmes qui perturbent notre rythme circadien (voir avant-dernier article)

À votre bonne santé!

Pin It on Pinterest